Think-Underground.com

Logiciels libres, photographie, musique, énigmes, humour et coups de cœur

mercredi 17 décembre 2014

Renommer le compte par défaut sur un Raspberry Pi
Geek

J'ai vu pas mal de personnes qui suggéraient, après l'installation d'un Raspberry Pi, de créer un nouveau compte puis de désactiver le compte pi utilisé par défaut. Le principal argument est de lutter contre des attaques sur le serveur (connaître un nom d'utilisateur c'est déjà un avantage pour l'attaquant ;))

Il existe une solution plus simple qui consiste à renommer le compte pi.

Attention, effectuez les étapes suivantes si vous les comprenez et que vous savez comment dépanner votre serveur en cas de problème.

Nous partirons du principe que vous voulez le nom bibi, mais vous pouvez (devez !?) adapter :

  1. Activez le compte root qui est activé par défaut en lui renseignant un mot de passe : sudo passwd root
  2. Déconnectez vous (il ne faut plus que l'utilisateur pi soit connecté à la machine). Utilisez éventuellement slay pi.
  3. Connectez-vous en root et renommez votre utilisateur usermod -l bibi pi
  4. Changez le home de votre utilisateur fraichement renommé : usermod -m -d /home/bibi bibi
  5. Déconnectez-vous de votre session root
  6. Connectez-vous en tant que bibi (avec le mot de passe que vous utilisiez avec pi)
  7. Désactivez de nouveau le compte root, ce qui vous permet de vérifier par la même occasion que vous avez bien les droits sudo : sudo passwd -l root.

Je tiens cette astuce de cet article

"dmesg -w", vos messages système sous les yeux à tout moment
Geek

J'ai découvert au hasard dans la page de manuel de dmesg qu'il existait désormais une option -w (au moins à partir de Debian Jessie) qui permet d'afficher les messages du kernel dès qu'ils sont disponibles. C'est pratique pour suivre les logs système sans avoir à jouer avec tail.

lundi 15 décembre 2014

Un éditeur Markdown dans ownCloud
Geek

J'ai découvert qu'il existait un éditeur Markdown pour ownCloud[1][2].

markdown-editor-owncloud.png

Cette extension fait plutôt bien son travail et permet d'éditer rapidement et facilement des fichiers en syntaxe Markdown directement depuis un serveur ownCloud. Il manque quelques fonctionnalités (comme le fait de faire défiler automatiquement la prévisualisation lorsqu'on défile le texte original) mais c'est déjà très utilisable.

L'extension est diffusé sous licence Affero General Public License, une licence libre qui protège mieux le contenu des applications web hébergées que la licence GPL.

Notes

[1] Markdown est une syntaxe de type "Wiki" qui permet d'écrire des fichiers texte qui peuvent ensuite être affichés de manière enrichie (avec des titres, des sous-titres, du gras, des images, etc.). Markdown a - je trouve - le gros avantage de rester très lisible même en format texte brut.

[2] ownCloud est un cloud personnel qui permet d'héberger sur internet des fichiers, un agenda, des contacts, des fils RSS, etc. C'est donc une excellente alternative à tout une tripotée d'otuils (Dropbox, Google Agenda, le DL de Free, Netvibes, ...) qui permet de mieux garder le contrôle de ses données.

dimanche 26 octobre 2014

Interview du chanteur Antoine

Mon petit coup de coeur du week-end c'est cette interview du chanteur Antoine qui montre que, contrairement à ce que je pouvais penser (pour l'avoir beaucoup entendu dire), il ne vit pas de ses rentes mais a bien choisi un mode de vie qui semble finalement accessible à toute personne motivée.

Merci à Cyrille sur Framasphere* pour cette découverte.

vendredi 24 octobre 2014

Zim : une solultion libre pour remplacer OneNote ?
Logiciels, sites et outils

Ma quête pour un remplaçant libre de Microsoft OneNote touche à sa fin, j'ai trouvé mon Graal. J'ai nommé Zim - A Desktop Wiki.

Zim répond parfaitement à mon besoin !

Besoin de base

zim.pngMon besoin principal c'est la prise de notes avec environ 1000 notes par an.

Zim fait ici dans la simplicité : chaque note est en fait un fichier texte que l'on retrouve sur le disque dur. Si l'interface propose une approche de type traitement de texte (WYSIWYG quoi...), le fichier texte lui est enregistré en syntaxe Wiki (la même syntaxe que Dokuwiki). Les sous-pages sont enregistrées dans un dossier du nom de la page maîtresse. C'est simple et c'est efficace !

Du coup c'est parfait : même si Zim n'est pas installé, toutes les notes restent facilement consultables et éditables. Pour aller plus loin même, si je synchronise mon dossier de prises de notes avec un dossier WebDAV, en utilisant ownCloud par exemple, je peux facilement consulter mes notes depuis le web et les éditer.

Enfin, je n'ai pas peur que la volumétrie devienne un problème car au pire j'aurai le moteur de recherche de mon explorateur ou un bon coup de grep. Je n'ai pas non plus peur qu'une anomalie dans l'outil corrompe son système de stockage et que je perde toutes mes données.

Les autres besoins

J'avais deux autres besoins.

Sans sauvegarde explicite

C'est le cas ! L'outil enregistre automatiquement les modifications sur une page. On peut facilement osciller entre plusieurs pages sans jamais être interrompu par des popups demandant l'enregistrement. L'outil garde d'ailleurs le "fil d'Ariane" des dernières pages consultées ce qui rend les allers-retours simples. (Ils sont aussi possible avec Alt+flèche, comme dans OneNote)

Avec moteur de recherche et avec organisation hiérarchique ou tags

Je voulais pouvoir retrouver rapidement voire exporter tous les articles d'un sujet : c'est le cas ! Les tags se déclarent très facilement en insérant un @ devant le mot clef. L'export d'une section peut se faire dans plusieurs formats : HTML, Markdown, … et on peut même coder ses propres formats d'export. J'avoue ne pas avoir regardé si on pouvait exporter le résultat d'une recherche, mais c'est pas un besoin récurrent pour moi.

Les bonus

  • C'est multiplateforme, ce qui est toujours un gros plus selon moi.
  • On peut ajouter des pièces jointes à une note. En toute logique la pièce jointe se place dans un dossier du même nom que la note.
  • Le projet vit toujours : environ 2 versions par an depuis 2009.
  • L'outil semble sans limites : on peut gérer des listes de To-Do, un journal, y mettre des tonnes de plugin, ... J'ai l'impression que j'arriverai toujours à trouver une solution à mes éventuels problèmes.

Les moins

Le moins plutôt, c'est qu'insérer un tableau n'est pas trivial (il faut passer par LaTeX ou OpenOffice) alors que j'en suis super friand dans mes prises de notes. C'est pas grave, je vais m'y faire... :)

Je ne désespère pas de voir la fonctionnalité arriver car c'est l'une des plus demandées, mais c'est visiblement complexe à implémenter.

Conclusion

Me voilà heureux ! OneNote ne me fait plus briller les yeux, et j'ai enfin une solution de prises de notes que je pourrai utiliser sans avaler mon orgueil de libriste convaincu.

Pour en savoir plus sur Zim, je trouve que cet article est pas mal.

vendredi 17 octobre 2014

Humble Mozilla Bundle : des jeux dans votre navigateur
Jeux

humble_mozilla_bundle.png

Je voulais partager mon coup de cœur du moment : le Humble Mozilla Bundle.

Le concept du Humble Bundle est simple : vous payez le prix que vous voulez pour un "pack" d'éléments disponible pendant un temps limité. Tantôt des jeux, tantôt des livres, tantôt des BD, etc. Votre contribution est répartie entre les auteurs, des œuvres de charité et le site Humble Bundle selon les critères de votre choix. Vous récupérez ensuite votre pack sans verrou numérique (DRM) et vous en disposez donc librement (Entendez par exemple que vous pouvez, par exemple, le prêter à des amis ou l'utiliser sur plusieurs supports. Vous n'êtes donc pas "prisonniers" d'un éditeur ou d'un service).

Le Humble Mozilla Bundle est un ensemble de jeux qui fonctionnent directement dans votre navigateur ! Et oui, pas de flash, pas de plug-in, simplement le navigateur Firefox. Je ne joue plus vraiment mais j'ai donné pour ce bundle car je trouve le principe excellent et le résultat très réussi. Ça me montre à quel point les applications web sont en train de s'enrichir et rattraper les applications lourdes.

Mon coup de cœur particulier est le jeu Osmos, un univers tout reposant, une petite musique d'ambiance, et un gameplay très sympa qui consiste à projeter un petite cellule dans l'espace pour aller manger les cellules plus petites qu'elles (et en évitant les plus grosses). J'accroche bien !

osmos.png

samedi 5 janvier 2013

Trouver la boite aux lettres la plus proche de chez soi
Logiciels, sites et outils

La poste Un petit service pratique de la Poste que je ne connaissais pas : trouver la boite aux lettres la plus proche de chez soi.

Ça marche bien et c'est pratique !

mercredi 5 septembre 2012

Migrer de Palm Zire vers Android : l'agenda
Smartphone

Premier volet de ma migration de Palm vers Android avec la réponse à deux questions :

  • Comment récupérer son agenda de Palm dans un smartphone Android ?
  • Quel logiciel utiliser pour avoir un agenda efficace ?

Export de l'agenda Palm et import dans Android

Palm DesktopPour cette étape j'ai trouvé l'outil Palm2CSV / Palm2iCal.

Cet outil en ligne permet de convertir une archive d'agenda Palm (extraite de Palm Desktop) en un fichier iCal plus standard. En particulier, l'outil propose un export dans un format directement utilisable par Google Calendar.

Deux solutions s'offrent alors à vous :

  • importer cet iCal dans votre agenda Google Calendar et vous reposer ainsi sur Google pour la gestion de votre agenda et la synchronisation avec votre smartphone ;
  • importer cet iCal directement sur votre smartphone à l'aide d'un outil comme iCal Import/Export qui permet de lire un fichier iCal pour peupler un calendrier.

Dans un prochain article, j'expliquerai pourquoi j'ai choisi la deuxième solution et comment j'ai mis en place une synchronisation avec un serveur ownCloud.

Quel logiciel de gestion d'agenda sur Android ?

aCalendar widget Honnêtement j'ai testé pas mal d'outils (à condition qu'ils aient une version gratuite) et j'ai trouvé aCalendar très efficace.

Déjà aCalendar propose trois modes de visualisation : au jour, à la semaine et au mois. Les trois sont parfaitement exploitables et affichent un maximum d'information. C'est loin d'être le cas d'autre outils ou du calendrier intégré dans ma version d'Android.

aCalendar propose aussi des widgets efficaces, dont un qui présente une visualisation de la journée courante qui me convient tout à fait.

On peut dire que la navigation dans l'agenda est peu intuitive de prime abord, mais elle s'avère diablement efficace.

Voici quelques exemples :

  • un glissement latéral permet de basculer entre plusieurs vues (jour, semaine et mois)
  • un glissement vertical permet de défiler dans le temps en fonction de la vue courante (jour, semaine et mois)
  • un glissement vertical à deux doigts permet de défiler plus rapidement (par semaines dans la vue jour, par mois dans la vue semaine, et par année dans la vue mois)
  • pour aller plus loin, l'origine de votre glissement latéral influe sur le résultat : ainsi si d'une vue annuelle je glisse mon doigt latéralement en partant du 5 septembre, je vais tomber sur la vision détaillée du 5 septembre, ou sur la vision de la semaine du 5 septembre (selon le sens de mon mouvement).

Compliqué à la lecture ? En pratique c'est vraiment un mode de navigation très fluide qui permet d'aller à un peu près n'importe quelle date en quelques mouvements.

Après quelques jours d'expérimentation d'aCalendar, j'ai même acheté l'agenda aCalendar+. Mon achat avait surtout pour motivation de supporter le projet car la version gratuite est parfaitement utilisable sans frustration.

J'ai aussi eu l'occasion d'échanger avec le développeur suite à un problème d'affichage sur mon petit écran, et il s'est montré très réactif.

Bref, du bonheur et plus rien à envier à mon Palm sur le plan de l'agenda. Migration d'agenda : succès total !

vendredi 3 août 2012

Script simple de backup sous Windows
Logiciels, sites et outils

Sous Linux j'ai déjà indiqué utiliser "rsync" pour faire mes sauvegardes (et même "cp -xa" quelques années auparavant).

Sous Windows, j'ai deux méthodes.

Méthode 1, sauvegarde simple

J'utilise cette méthode pour sauvegarder les documents de mon PC du boulot sur une clef USB :

Echo off
Echo La sauvegarde va commencer… branchez votre clef !
pause
Echo .  1/3 - Sauvegarde des document
xcopy C:\Users\moi\Documents E:\documents /s /e /y /h /f /d
Echo .  2/3 - Sauvegarde d autre chose
xcopy C:\mon\autre\dossier E:\autre /s /e /y /h /f /d
Echo .  3/3 - Sauvegarde finie. Merci !
pause

C'est basique mais ça marche bien… pensez à adapter à votre besoin !

Méthode 2, sauvegarde « incrémentale »

J'ai installé cette solution chez mon grand père qui avait besoin d'un bouton simple pour sauvegarder ses documents et ses courriels sur un deuxième disque tout en conservant un dossier par sauvegarde :

@echo off
echo La sauvegarde va commencer, fermez tous les programmes !
pause

echo.
echo.
echo La sauvegarde est en cours :

echo .  1/3 - Ajout d'un dossier de sauvegarde sur le disque j: (J:\sauvegardes\%date:/=-%)
j:
cd sauvegardes
md "%date:/=-%"

echo .  2/3 - Sauvegarde des documents (C:\Users\papy)
xcopy C:\Users\papy j:\sauvegardes\"%date:/=-%" /E /C /I /Q /B

echo .  3/3 - Sauvegarde des courriels (C:\Users\papy\AppData\Roaming\Thunderbird)
xcopy C:\Users\papy\AppData\Roaming\Thunderbird j:\sauvegardes\"%date:/=-%"\$_thunderbird /E /C /I /Q /H /B

echo.
echo.
echo La sauvegarde est finie.
pause

De nouveau, c'est basique mais ça marche. Oublions le cas du script déclenché à 23h59 qui pèterait probablement car de toutes façons, à 23h59, mon papy dort.

Voilà, faites de ces scripts ce que vous souhaitez : copiez-les, modifiez-les, donnez-les, jetez-les ou vendez-les (chiche !)…

mardi 10 juillet 2012

Migrer de Palm Zire vers Android
Smartphone

Samsung 3G+ Dual SIM sous AndroidEnviron 10 ans après l'achat de mon Palm Zire dont tout mon entourage finissait par se moquer, j'ai décidé de tourner la page. J'ai ainsi remplacé mon Palm, mon téléphone perso et mon téléphone pro en un seul « smartphone », le Samsung Galaxy Y Duos GT-S6102 (deux cartes SIM).

Au global, je suis plutôt content même si je conserve quelques frustrations :

  • l'autonomie !!! Mon Palm tenait des mois et s'allumait en un rien de temps. Mon téléphone ne tient pas deux jours et met une petite minute à s'allumer une fois éteint ;
  • la recherche transverse : une des grosses forces de Palm était la recherche transverse qui d'un clic et en quelques secondes cherchait dans toutes les applications (contacts, agenda, notes, etc.). Sous Android il faut être plus organisé :) ;
  • l'omniprésence de Google que je ne chéris pas particulièrement (à cause de leur politique et leurs méthodes) et dont il est presque impossible de se débarrasser ;
  • la fragilité : 10 après l'avoir acheté, l'avoir fait tomber plein de fois, l'avoir transporté n'importe comment, mon Zire est toujours en parfait état. J'ai peu d'espoir de pouvoir dire un jour pareil de mon nouveau téléphone.

Les avantages sont aussi là, il faut l'avouer :

  • connectivité Internet pour rechercher des applications ou des informations sur internet ;
  • la synchronisation des contacts, de l'agenda, etc. en temps presque réel avec d'autres services ;
  • la mise à jour des applications centralisée ;
  • le tout-en-un (lecteur de musique, GPS, téléphone dual SIM, etc.) ;
  • l'appareil photo (certes pour dépanner uniquement) ;

Bref, je posterai dans cette catégorie les outils que j'ai retenu pour remplacer mon Palm, ainsi que mes coups de cœur, mes astuces et autre.

jeudi 7 juin 2012

Greenshot : la capture d'écran puissante, rapide et efficace
Logiciels, sites et outils

Greenshot est un outil libre très pratique pour la capture d'écran sous Windows :

  • Il permet de capturer l'écran, une fenêtre ou une zone en une seule combinaison de touches.
  • Un petit éditeur permet de retoucher rapidement l'image (mettre des flèches, des traits, du texte, déplacer le curseur de la souris, masquer du texte, …)
  • Certaines options, comme le fait d'enregistrer automatiquement la capture dans un fichier ou le fait d'inclure ou non le curseur dans la capture d'écran sont très pratiques.

Greenshot : d'une efficacité redoutable

Bref, j'ai découvert, j'ai testé, et je ne peux plus m'en passer…

samedi 21 avril 2012

Connexion Wifi très instable sous Linux
Geek

J'ai eu quelques soucis récemment sur deux PC suite à une mise à jour : ma connexion Wifi est devenue très instable, n'arrivant pas à « accrocher » le wifi ou se déconnectant en permanence.

Dans les logs (ou avec un dmesg) je retrouvais plein de fois la ligne :

 deauthenticating from 00:01:cb:3d:29:a3 by local choice (reason=3)

Visiblement le problème frappe pas mal de distributions (Debian, Fedora, Ubuntu, …) et on trouve pléthore d'explications sur internet : problèmes de gestion d'énergie de la carte wifi (power management), bug de NetworkManager, WPA2 mal supporté par le kernel, etc.

La solution qui a bien fonctionné pour moi, améliorant nettement la stabilité du wifi sur mes deux machines (sans toutefois empêcher quelques déconnexions intempestives) est de désactiver la gestion de l'IPv6 sur la carte Wifi.

Network Manager, configuration IPv6

Quand on recreuse les logs, on voit effectivement que la petite ligne suivante apparaissait aussi, comme pour donner un indice :

 no IPv6 routers present

En espérant que ça vous dépanne…

mardi 27 mars 2012

Exporter des mails de Lotus Notes vers Thunderbird
Geek

J'ai cherché pendant plusieurs semaines une solution pour exporter mes courriels de Lotus Notes vers Thunderbird. J'ai trouvé pas mal d'outils payants — que je n'ai donc pas testés — et un outil gratuit qui m'a donné de bons résultats.

Le principe est d'installer dans Notes un agent permettant l'export des mails, et un convertisseur dans le format MIME, standard dans la messagerie.

Je me suis trouvé confronté à deux difficultés en utilisant cet outil :

  • l'outil n'arrive pas à exporter les courriels dont le titre est trop long. J'ai donc légèrement adapté le code source de l'outil en changeant la variable OUTFILENAME dans l'agent d'export :
OUTFILENAME=expdir$ & “\” & Left$(subj,200) & ” – ” & doc.NoteID & “.eml”
  • l'outil faisait planter Notes lorsque je lui demandais de gros exports. Ceci est peut-être dû au fait que le PC sur lequel je l'ai fait tourner était une vraie charrette.

Bref, l'outil crée des fichier au format .eml qu'il suffit alors d'importer dans Thunderbird, par exemple en passant par l'extension ImportExportTools.

Voilà donc là une solution rapide et gratuite pour exporter ses messages Lotus Notes dans un autre logiciel ou simplement pour en faire une sauvegarde.

Comment publier une adresse email sans se faire submerger de pourriels ?
Développement et ergonomie

Vous avez peut-être déjà rencontré sur internet des adresses du type bob_removethis@example.com ou bob(at)example(dot)com. C'est relativement efficace pour se prémunir des robots qui récupèrent des adresses sur l'internet, mais franchement pas très convivial pour vos lecteurs.

Le site A List Apart propose une solution élégante pour obscurcir les adresses électroniques de manière relativement transparente. La solution utilise du Javascript mais fonctionne aussi pour les utilisateurs qui l'auraient désactivé. L'auteur fournit même du code PHP clef en main.

Un article à ne pas rater et à mettre en place dès que possible :)

vendredi 2 mars 2012

Defraggler : la défragmentation sous Vista
Logiciels, sites et outils

Defraggler est un outil gratuit de défragmentation du disque dur. Sur Windows Vista ça n'est pas un mal car honnêtement l'outil de défragmentation par défaut dispose d'une interface ridiculement simplifiée par rapport aux version précédentes de Windows : elle n'estime même plus le temps de défragmentation ou le pourcentage d'avancement !

L'interface de Defraggler vous informe sur la santé de votre disque, sur les fichiers les plus fragmentés, et propose une représentation très visuelle du disque permettant de le voir se défragmenter progressivement.

Defraggler : la solution pour défragmenter son disque sous Windows Vista

Attention, à l'installation de Defraggler, de bien décocher l'installation de la barre Google Search qui s'installe automatiquement par défaut.

Les développeurs de cet outil sont aussi connus pour avoir développé CCleaner, un outil pratique pour supprimer plein de trucs inutiles sur son PC (fichiers temporaires, clefs de registre obsolètes, liens manquants, …).

jeudi 16 février 2012

Gérer sa liste de todos dans Vim
Geek

J'ai testé pas mal de solutions pour gérer mes listes de to-do, et j'ai toujours fini par être frustré par l'outil. J'ai depuis six mois une solution qui tient la route : Vim.

Très simplement, je me suis crée une syntaxe personnelle pour me permettre de repérer en un clin d'œil les choses qui m'importent.
Voici le rendu, sur un exemple certes un peu théorique (je ne vais pas publier ma vraie liste de tâches à faire ;)).
Todo dans Vim

Simplement :

  • chaque ligne non indentée est prise pour un titre et s'affiche en bleu
  • les un ou deux mots en majuscule commençant par un @ s'affichent en vert (j'utilise ça pour identifier des personnes)
  • les éléments commençant par un + s'affichent en jaune (j'utilise ça pour identifier des « projets » ou en quelque sorte des Tags)
  • les lignes commençant par un ! s'affichent en rouge
  • chaque * s'affiche en violet pour me permettre d'avoir un aperçu rapide sur les tâches
  • les dates se soulignent.

Le fichier de syntax correspondant est :

" Vim syntax file
 " Language: mytodo
 " Maintainer: Jean-Baptiste Hétier
 " Latest Revision: 04/08/2011
 
 if exists("b:current_syntax")
   finish
 endif
 
 syn match todoTitle '^\S\+.*$'
 syn match todoPeople '@\S\+'
 syn match todoPeople '@\S\+\s\u\S*'
 syn match todoProject '\s+\S\+'
 syn match todoImportant '^\s*!\s.*$' contains=todoProject,todoPeople,todoDate
 syn match todoList '^\s*\*\s'
 syn match todoDate /\d\{4\}\/\d\{2\}\/\d\{2\}/
 
 hi todoTitle term=bold ctermfg=DarkCyan guifg=DarkCyan gui=bold
 hi todoPeople ctermfg=DarkGreen guifg=DarkGreen
 hi todoProject term=bold ctermfg=DarkYellow guifg=DarkYellow gui=bold
 hi todoImportant term=bold ctermfg=Red guifg=Red gui=bold
 hi todoList ctermfg=DarkMagenta guifg=DarkMagenta
 hi todoDate term=underline gui=underline 
 
 let b:current_syntax = "mytodo"

Ce fichier de syntaxe s'enregistre dans

  • ~/.vimfiles/syntax/mytodo.vim sous Linux
  • ou C:\Users''{utilisateur}''\vimfiles\syntax\mytodo.vim sous Windows.

Ensuite il suffit de faire :set filetype=mytodo dans Vim pour appliquer la syntaxe au buffer en cours.
Pour que la syntaxe s'applique automatiquement sur les fichier d'extension mytodo, il est possible d'ajouter la ligne suivante dans le vimrc :

au BufNewFile,BufRead *.mytodo setf mytodo

Voilà, ça ne casses pas des briques mais je trouve que l'efficacité de Vim est excellente pour gérer des todos au quotidien.

mardi 7 février 2012

Microsoft Word : coller le texte sans mise en forme
Logiciels, sites et outils

Word (comme Excel ou Powerpoint) a la fâcheuse tendance à coller du texte en essayant tant bien que mal de conserver le format d'origine plutôt que de coller le texte sans mise en forme. Personnellement c'est rarement ce que je souhaite.

J'ai trouvé qu'il existait une option pour contrôler ce comportement. On la trouve dans les options avancées de Word, tout du moins dans les versions 2007 et 2010 : dans Collage à partir d'autres application, sélectionnez Conserver le texte seulement.

Options de collage dans Word 2010

Configuré pour coller le texte sans mise en forme, je trouve la suite Microsoft Office plus intuitive sur le copier-coller. Notez que si vous souhaitez conserver la mise en forme pour un collage, vous pourrez alors passer par un collage spécial ou par le petit menu contextuel qui s'affiche après avoir collé un texte et que l'on peut activer avec la touche Ctrl.

Des années que j'utilise Word, et seulement aujourd'hui je découvre ça !

jeudi 5 janvier 2012

Toutes les solutions pour tous les Rubik's cube
Logiciels, sites et outils

Rubik's cube J'ai découvert récemment Francocube, un site qui propose des méthodes pour résoudre la majorité des variantes de Rubik's cube.

On a (presque) tous un de ces cubes à la maison, chez nos parents ou chez un ami plus ou moins proche (et plus ou moins fou)… toujours est-il qu'en général, les gens qui l'ont eu entre les mains pour la première fois l'ont souvent reposé au bord de la crise de nerfs. Heureusement, il n'est pas si difficile de résoudre ces casse-tête à condition d'avoir quelques explications de méthodologie, c'est-à-dire surtout de savoir dans quel ordre s'y prendre !

Francocube fait le tour des diverses méthodes et donne aussi des « formules » qui guident pas à pas la résolution. Si l'application bête et méchante de formules n'est pas forcément la finalité de ce casse-tête, c'est au moins un bon point de départ pour pouvoir reconstruire le cube sans devoir décoller les faces :)

Personnellement je me suis bien amusé il y a quelques années avec un Rubik's cube classique (3×3), et c'est l'achat relativement récent d'un Megaminx — c'est à dire d'un Rubik's cube dodécaédrique — qui m'a poussé à chercher une méthode plus constructive que mon approche à tâtons. Et tout à coup ça marche mieux !

Allez, à vos cubes !

mardi 15 novembre 2011

Notes, fréquences… et binaire
Musique

Le binaire… et la musique Lorsque je suis face à un égaliseur en train de chercher à faire sortir un instrument du mix, c’est souvent au doigt mouillé que je procède pour changer les fréquences aiguës. J’ai trouvé un bon allié plus efficace : le binaire.

En fait, plus que le binaire, ce sont les puissance de 2 qui sont utiles : 2, 4, 8, 16, 32, 64, 128, etc.

Pourquoi ? Vous savez peut-être qu’un diapason a (généralement) une fréquence de 440Hz. Vous savez peut-être que la note correspondante est un La. Vous savez même éventuellement que cette note est le La4 (A4), c’est à dire le quatrième La dans une octave complète en partant de la gauche d’un piano classique à 88 touches (La0 est la première note à gauche).

La4 sur un piano

Maintenant qu’on est d’accord là dessus, regardez les fréquences des Dos sur un piano :

  • Do1 (premier Do sur un piano) vaut 32.7032Hz,
  • Do2 vaut 65.4064Hz,
  • Do3 vaut 130.813Hz,
  • Do4 vaut 261.626Hz,
  • Do5 vaut 523.251Hz,
  • Do6 vaut 1046.50Hz,
  • Do7 vaut 2093.00Hz,
  • Do8 (note la plus aiguë sur 8 touches) vaut 4186.01Hz.

Ce que j’y vois sont (vaguement) les puissances de 2 !

  • 2^5 = 32,
  • 2^6 = 64,
  • 2^7 = 128,
  • 2^8 = 256 (En se rappelant qu’il y a 8 notes dans une octave, on retrouve rapidement la fréquence du Do4, le Do « du milieu » ou Do serrure ! Le fameux qui se retrouve tout seul, barré, entre la clef de Fa et la clef de Sol.)
  • 2^9 = 512,
  • 2^10 = 1024,
  • 2^11 = 2048,
  • 2^12 = 4096.

Comment est-ce que ça peut aider de savoir ça ? Eh bien si je connais les mélodies qui sont jouées par la basse, la guitare ou le piano, je peux rapidement deviner les fréquences qu’ils utilisent :

  • Une basse commence au Mi1 et se retrouve typiquement à jouer dans les deux première octaves (de 32Hz à 128Hz),
  • Une guitare commence au Mi2 et peut typiquement jouer un solo autour de la troisième et quatrième octave (de 128Hz à 512Hz),
  • Un pianiste enthousiaste peut s’étaler sur un spectre très large (de 32Hz à 4096Hz)…

D’accord, je ne prends pas en considération l’ensemble du spectre de chaque instrument, y compris la richesse des harmoniques, mais ça donne déjà une bonne idée des fréquences qu’il faut éviter de modifier brutalement, et des fréquences qui ne sont là que pour la couleur du son. Les mathématiques ne vous feront certainement pas réaliser un mix parfait, mais elle peuvent vous aider :)

Vous me trouvez fou ? Figurez-vous que ça m’a bien aidé de découvrir ça !

Où trouver de bonnes tablatures pour guitare ?
Musique

Ultimate-Guitar.com, une excellente ressource pour trouver des tablaturesLes tablatures ne sont pas l’unique manière d’apprendre une musique (et ne devraient pas l’être !) mais des fois c’est tout simplement la manière la plus efficace et la plus simple pour apprendre une nouvelle chanson.
Au fil des années j’ai utilisé pas mal de site pour trouver des tabs. Aujourd’hui je trouve que Ultimate Guitar est le meilleur site de tablatures. Il référence une énorme quantité de tablatures, et ces dernières sont souvent notées, ce qui permet d’identifier rapidement les partitions sur lesquelles s’arrêter en premier.

Bien sûr, parfois je reviens à un moteur de recherche classique, mais Ultimate Guitar fournit en général de meilleurs résultats (et remonte d’ailleurs souvent dans les premières réponses du moteur de recherche).

Les tablatures gratuites ne sont pas toujours très justes, et je pense qu’il faudrait systématiquement essayer de transcrire soi-même les chansons. Je les utilise pourtant pour trouver des doigtés alternatifs ou pour me débloquer lorsque je n’arrive absolument pas à déchiffrer un accord. Sachez juste les utiliser intelligemment !

- page 1 de 119