Think-Underground.com

Logiciels libres, photographie, musique, énigmes, humour et coups de cœur

vendredi 2 janvier 2015

Un chrono sous Firefox OS pour la méthode de muscu d'Olivier Lafay
Smartphone

ChronoLafay Mon application de la semaine sur Firefox OS, une application pour gérer les pauses de récupération pendant les séances de musculation. Cette application est idéale pour la Méthode Lafay mais est évidemment adaptable avec d'autres méthodes. Une super surprise que je ne m'attendais pas à trouver ! En plus c'est libre sous licence MIT.

jeudi 1 janvier 2015

Faut-il acheter un réflex plein format ?
Photographie

D4S, le plus haut de gamme actuel en full-frameCette question m'est souvent posée par des débutants ou des amateurs photographes. C'est une question que je me suis moi même souvent posée. Je vais donner ici mes pistes de réflexion, non pas en tant que photographe professionnel, mais en tant qu'amateur utilisant un réflexe numérique depuis près de 10 ans.

Les capteurs "plein-format" ou Full-frame équipent presque tous les reflex haut de gamme du marché. Il s'agit de capteurs de la taille d'une pellicule photo de 35mm de largeur. La majorité des autres appareils photo reflex est équipée de capteurs plus petits, souvent du "APS-C", correspondant aux pellicules photo de 24mm de largeur. Un full-frame a donc un capteur 50% plus grand.

Le full-frame étant associé au haut de gamme, cela pourrait sembler être un bon choix, sauf qu'il n'y a pas que des avantages.

C'est (beaucoup) plus cher

Si je regarde la gamme Nikon au moment où j'écris cet article :

  • le plus bas de gamme full-frame (FX) est le D610 qu'on trouve à partir de 1200€,
  • le plus haut de gamme APS-C (DX) est le D7100 qu'on trouve à partir de 700€.

Dans une même génération, un plein format (FX) coûte donc presque deux fois plus cher qu'un format APS-C (DX) (sans même parler des optiques !).

Je me souviens avoir lu ce conseil : il ne faut pas acheter un équipement plus cher que le prix qu'on est prêt à remettre en cas de pépin (vol, casse, panne, intempérie, etc.).

En effet, si vous cassez votre tirelire pour acheter un super appareil photo, mais que vous avez systématiquement peur de vous le faire voler ou de l'abîmer, il est fort probable qu'il vous serve très peu.

Le plus bas de gamme actuel de Nikon (le D3100 ou D3200) se trouve autour de 450€ avec un objectif. C'est déjà un appareil excellent, et - en espérant que ça n'arrive pas tous les jours non plus - il est plus facile de ressortir 450€ que de ressortir 3000€ pour se racheter son matériel en cas de coup dur.

Les quatre photos ci-dessous qui illustrent cet article sont toutes prises avec le plus bas de gamme Nikon de 2004 (6 mégapixels) et pour la plupart avec l'optique en plastique vendue en "kit" de base. Cliquez dessus pour les voir en plus grand.

Il faut des optiques excellentes

Comparaison format FX et DX Sur un format DX, votre capteur étant plus petit, vous verrez moins les défauts d'une optique. En effet, les défauts (manque de netteté, vignettage, aberrations chromatiques, ...) apparaissent principalement sur les bords de l'optique.

Cela rejoint aussi un peu le point précédent (une bonne optique est plus chère ;)). Sans compter qu'il existe des optiques haut de gamme dédiées pour format DX qui sont moins chères que leurs équivalents FX.

Si vous n'optez pas pour l'excellence en terme d'optique, vous mettrez des optiques moyennes sur un capteur excellent, ce qui me semble être un non sens. La photo c'est principalement de l'optique !

La profondeur de champ est plus faible

C'est a priori un avantage du plein format (puisque une faible profondeur de champ permet d'avoir les beaux fonds crémeux et de bien mettre en évidence son sujet). En full-frame vous gagnez un peu plus d'un stop. En d'autres termes, il vous faut une ouverture 1.8 en DX pour avoir le même rendu qu'une ouverture 2.8 en FX.

Certes, mais une faible profondeur de champ ça n'a pas que des avantages :

  • en "macro", vous pourrez plus facilement photographier vos sujet puisque des même réglages (temps d'exposition, ouverture, sensibilité) vous donnera une plus grande profondeur de champ en format DX. (La proximité des sujets en macro fait que la profondeur de champ est déjà naturellement très faible et que l'on cherche donc souvent à l'augmenter.)

Microcosmos

  • en portrait, pour avoir les yeux bien nets, vous vous retrouverez à "fermer" un peu votre diaphragme sur du plein format. Dès qu'il manque un peu de lumière vous devrez donc monter en sensibilité, et donc ajouter potentiellement du bruit.

Note (ajout du 13/01/2015) : ces deux points sont contrebalancés par le fait que le plein format monte mieux en sensibilité.

Si vous cherchez absolument une profondeur de champ très faible, une focale fixe 35mm à f1.8 vous coûtera moins de 200€ pour une qualité optique irréprochable. Vous n'aurez pas la profondeur de champ d'un objectif f1.2 sur un plein format (en avez-vous vraiment besoin ?), mais ça vous coûtera 5 fois moins cher. :)

Intrigued

Notez que Sigma a fait le pari de sortir un objectif spécial DX à ouverture 1.8 constante. L'avenir nous dira si d'autres objectifs de ce type sortiront, et en particulier un équivalent du 24-70 f2.8 qui est considéré comme le passe partout du format FX.

Les focales sont plus courtes

C'est un argument assez décisif pour la photographie animale ou la photographie sportive : en format DX, vous gagnez 50% de "zoom" (de grossissement). Vous pouvez donc mieux photographier ce qui se trouve loin.

Hector Faubel au Mans

Les collimateurs sont moins étendus

Les collimateurs de mise au point vont bien plus sur les bords de l'image en format APS-C qu'en full-frame.

C'est un gros avantage à plusieurs niveaux, notamment pour le suivi d'objets mobiles (on rejoint la photo animalière ou sportive du point précédent), mais aussi pour décentrer vos sujets sur la photo. Les 4 points chauds d'une image (croisements des "tiers") sont couverts par des collimateurs sur un format APS-C. Sur un plein format il est toujours possible d'utiliser des techniques de recadrage (à la prise de vue, ou en retouche), mais je trouve qu'on y perd en précision et efficacité.

Sur l'image suivante, vous constaterez que les viseurs DX de la première ligne sont mieux couverts en collimateurs que les viseurs FX, surtout sur le bas de gamme FX (le D600 ou D610 ou la couverture est vraiment très limitée). Comparaison des viseurs FX et DX

Ce n'est pas le matériel qui fait le photographe

No amount of fancy camera gear will guarantee that you become a better photographer C'est un point très important : n'imaginez pas, si vous avez déjà un reflex DX, qu'avoir un reflex FX va faire de vous un grand photographe. Apprenez déjà à sortir du mode Auto de votre appareil, faites des expériences avec des sorties "à thème" (35mm, flash, nocturne, filé, etc.), faites des concours photo comme par exemple des challenges mensuels, publiez vos photos sur des forums, lisez des livres, apprenez à retoucher une photo pour lui ajouter ce petit plus qui en fera un super cliché, rejoignez un club ou faites de la photo avec d'autres photographes, etc.

Le matériel ne fait pas le photographe, et il y aura toujours mieux que le matériel que vous choisirez d'acheter. Faites de la photo plutôt que de rêver sur des spécifications techniques, et utilisez votre argent pour faire des voyages et des sorties photo plutôt que d'empiler du matériel.

Le mot de la fin

Vous pouvez trouver d'autres arguments contre le plein-format (c'est plus lourd à transporter, les photos prennent plus de place, le mode rafale est plus lent, ...) ou pour (les capteurs FX sont meilleurs, l'angle de vue est plus large, les boîtiers son plus "pro", etc.). Le critère principal reste pour moi le prix et surtout le rapport qualité/prix. La qualité actuelle des reflex est époustouflante, et ça n'est pas le rêve d'une qualité meilleure qui doit vous pousser vers un plein-format, mais plutôt un réel besoin si toutefois vous arrivez à l'identifier et qu'il justifie le prix à payer.

Personnellement, je suis convaincu que je gagne beaucoup plus à travailler mes connaissances techniques, cultiver un esprit artistique et chercher un bon sujet plutôt que d'acheter un beau joujou que j'aurai peur de sortir.

20110926181009_towards.jpg

N'hésitez pas à réagir pour apporter vos compléments.

jeudi 25 décembre 2014

Erreur de mise à jour de Doctlear : des fichiers ont été modifiés
Geek

Voilà plusieurs fois que Dotclear[1] refuse de se mettre à jour en m'affichant l'erreur suivante :

Comme les fichiers suivants de votre installation de Dotclear ont été modifiés, votre installation ne peut être mise à jour.

S'en suit toute une tripotée de fichiers, qu'honnêtement je n'ai jamais modifiés.

La première fois je me suis résigné à une mise à jour manuelle, mais le problème revient en permanence ! Il s'agirait en fait d'un problème avec le mode de transfert FTP que j'ai utilisé : il faudrait faire un transfert Binaire et non ASCII.

Dans FileZilla[2], l'option du mode de transfert se trouve dans Edit > Settings > Transfers > File types où il faut forcer le mode binary plutôt que auto.

filezilla-binary.png

Une solution simple pour faire la mise à jour automatique consiste alors :

  • à télécharger l'ancienne version dont vous disposez depuis les archives Dotclear
  • re-transférer les fichiers qui sont marqués comme modifiés,
  • puis relancer la mise à jour automatique.

Par la suite, toutes les mises à jour automatiques devraient se faire sans problème.

Notes

[1] Dotclear est un moteur de blog libre sous licence GPL v2, et d'origine Française qui plus est.

[2] FileZilla est un client (et serveur) FTP libre sous licence GPL v2.

mercredi 24 décembre 2014

Gérer une bibliothèque d'e-books avec Calibre
Logiciels, sites et outils

J'ai acheté toute une série d'e-books sans DRM en profitant des Humble Bundle. Aujourd'hui je me retrouve donc avec plus de 400 livres et BD, et franchement le besoin d'un outil pour trier tout ça se faisait sentir. J'avais certains livres en double, je ne m'y retrouvais plus dans ceux que j'avais lu et ceux que je n'avais pas lu, je ne pouvais pas facilement trouver les autres livres d'un auteur que j'avais apprécié, etc.

calibre.png

Calibre est un outil libre (licence GPL v3) qui répond parfaitement à mon besoin de gestion et va même bien au delà :

  • Gestion de bibliothèque : Calibre offre la possibilité de tagger des livres, de les noter, de les rechercher (par auteur, par série, par format de fichier, ...), de sauvegarder des recherches, etc. Je me suis par exemple fait une recherche "non lus" qui me montre tous les livres sans note. Simple et efficace.
  • Recherche d'e-book : L'outil agrège pour vous plusieurs librairies pour vous indiquer les meilleurs prix pour un livre, et surtout le format et l'éventuelle présence d'un DRM vous invitant à être vigilant.
  • Synchronisation avec un périphérique : Vous pouvez ainsi envoyer vos livres vers une liseuse, une tablette, un smartphone. Sur Kobo vous pouvez automatiquement créer des "étagères" qui sont des groupes de livres.
  • Téléchargement d'actualités : Cette fonctionnalité récupère des fils RSS pour en faire un e-book. Utile si vous souhaitez lire l'actu le matin dans le train ou le RER, dans un format agréable, et sans dépendre du réseau.
  • Lecteur d'e-books : Si vous souhaitez lire sur votre PC, vous pourrez donc le faire. Je l'utilise surtout pour prévisualiser un livre avant de me décider à le lire.
  • Conversion de formats : Calibre permet de basculer d'un PDF à un epub ou un fichier HTML, retirer des marges inutiles, etc.
  • Éditeur d'e-book : Je n'ai personnellement jamais utilisé, mais si vous voulez vous créer votre propre livre ou corriger une horrible faute d'orthographe, c'est possible.
  • Serveur web : Pareil, je n'ai pas utilisé, mais cela vous permet potentiellement de consulter à distance votre bibliothèque pour télécharger de nouveaux livres et éviter d'avoir toute votre collection sur votre liseuse.

Cerise sur le gâteau, la documentation est bien faite et on trouve tout un tas de ressources sur le web pour vous accompagner et paramétrer au mieux l'outil pour votre liseuse. Il y a même des plugins pour étendre les fonctionnalités. Cet outil est vraiment la référence autour des e-books et c'est multi-plateforme (Windows, Linux, Mac) alors il n'y a vraiment pas de raison de se priver :)

To Be or Not To Be : l'aventure dont vous êtes le héro
À voir, écouter ou lire

tobeornottobe.pngJe viens de lire To Be or Not To Be de Ryan North acheté dans un eBook Humble Bundle. J'ai adoré me prendre pour Hamlet dans cette aventure dont on est le héros : drôle, décalée, déjantée, tout en restant "fidèle" à Shakespeare. Je recommande !

Comment vous en dire plus sans trop révéler le livre : Ryan North est superbe cocktail 100% fou et drôle. Il est à l'origine de l'idée derrière Machine of Death, un excellent recueil de nouvelles multi-auteurs autour d'un thème à la fois profond et décalé, et l'auteur de la BO Dinosaur Comics, un bel exemple qui prouve qu'il n'est pas nécessaire de savoir dessiner pour faire une BD intéressante.

To Be or Not To Be vous permet plusieurs lectures de Hamlet, soit "l'originale" en faisant les mêmes choix que Hamlet Jr., soit des variantes qui tendent à prendre beaucoup de libertés pour le grand plaisir du lecteur. Il est même possible de changer de point de vue en jouant Hamlet Sr. ou Ophelia la "petite copine" de Hamlet. Personnellement j'ai lu au moins un demi-douzaine de variantes et je ne compte pas m'arrêter là : chaque lecture est un vrai bonheur.

Je l'ai personnellement lu en livre numérique (eBook) ce qui rend la lecture très agréable car les aller-retours dans les pages se résument à de petits clics.

mardi 23 décembre 2014

Retours d'expérience sur Firefox OS avec un ZTE Open C
Smartphone

J'aimerais faire ici un retour d'expérience sur mon utilisation de Firefox OS, le système d'exploitation de Mozilla pour les smartphones.

Firefox OS 1.3 - la découverte

Article posté initialement sur Diaspora* après environ un mois d'utilisation.

Voici un petit retour d'expérience sur l'utilisation de Firefox OS sur le ZTE Open C. J'ai migré d'Android sur lequel j'ai eu plusieurs versions (2.3, 4.0, 4.3, etc.).

Résumé

Pour résumer la transition était plutôt facile, et franchement, pour le prix, je suis hyper satisfait.

Je recommanderai ce téléphone à tout ami un peu geek et surtout à tout libriste, mais aussi à toute personne qui arrive dans le monde du Smartphone. Pour des habitués assez exigeants, le saut est aussi possible mais risque de laisser quelques frustrations. J'ai en revanche bien confiance en l'avenir de cet OS qui est déjà bien au dessus, en mon sens, d'un Windows Phone 7 ou Android 2.3.

Hardware

Les plus
  • La taille du téléphone correspond tout à fait à mon besoin : je peux facilement l'utiliser d'une main (ce qui m'est difficile sur des téléphones 5 pouces) et l'écran est assez confortable pour la navigation web (ce que je ne trouve pas vrai sur un 3 pouces).
  • Le téléphone est aussi plutôt léger, et les contrôles (bouton d'allumage, volume) tombent bien sous la main.
  • L'autonomie est assez bonne : le téléphone me tient facilement une journée (à condition de désactiver la géolocalisation). Les jeux sont très consommateurs mais pour de la navigation web, je m'en suis sorti pendant toutes les vacances sans avoir à garder un chargeur sous la main. (Note : il existerait une solution pour tripler l'autonomie du smartphone.)
  • Le téléphone est vraiment rapide (surtout si je le compare à des gammes de prix similaires en Android). Je n'ai pas constaté de ralentissements alors que ça n'est pas une bête de course !
  • Le tout est bien fini, pour un téléphone à 52€ (neuf sur eBay) je suis épaté. (Note : il se trouve actuellement à 42€ sur Comebuy).
Les moins
  • L'appareil photo n'est pas génial. Les photos sont raisonnables en extérieur et suffisantes pour de la prise de notes (photographier des documents, des tableaux, des "paper boards"), mais en intérieur la qualité est mauvaise : beaucoup de bruit, couleurs non fidèles, peu de contrastes, etc.
  • L'écran n'est pas tip top, en particulier les angles de vision ne sont pas géniaux. Il joue un peu le rôle de "filtre de confidentialité", ce qui n'est pas forcément pour déplaire.
  • Enfin l'écran aurait peut-être pu occuper un peu plus de place en mangeant un peu sur les marges de part et d'autre.
  • Aussi, j'aurais bien aimé une petite LED, pas tellement pour jouer le rôle de Flash, mais plutôt pour m'éclairer. J'utilisais énormément la lampe torche sur mon ancien téléphone (pour m'éclairer, lire le soir, etc.). Avec une application qui éclaire l'écran en blanc, je m'en sors, mais c'est moins agréable et plus consommateur.

Software

Les plus
  • J'adore l'interface : simple, elle va à l'essentiel sans être simpliste, et tout tombe bien sous la main. L'utilisation au quotidien est vraiment très agréable. J'aurais bien vu quelques options en plus par-ci par-là (activer la géolocalisation en un clic, changer la durée de la pression longue sur le bouton principal, etc.) mais ce sont des détails.
  • La recherche de nouvelles applications est très simple (recherche depuis l'écran principal) et il est possible de tester des applications sans même les installer, un gros plus ! Il est aussi possible de convertir tout site web en application, ce qui permet de confondre favoris web et applications, ce qui me convient parfaitement.
  • Il y a plus d'applications que je m'attendais à en trouver ! OK, je n'ai pas encore d'équivalent pour toutes mes anciennes applis sous Android, mais j'ai trouvé l'essentiel : un tracker pour quand je vais courir, un lecteur de flux RSS, un accordeur, etc.
  • Un lecteur de musique vraiment bien foutu. L'interface est belle et pratique.
  • La navigation internet est rapide ! Avec la même carte SIM, j'ai une bien meilleure impression de fluidité sur Firefox OS que sur Android.
  • La bascule de la langue du clavier en un clic : c'est vraiment un besoin essentiel pour pouvoir taper des mots anglais sans s'arracher les cheveux avec une autocorrection qui voudrait tout écrire en français.
Les moins
  • Où est le copier-coller ? C'était ma frustration sur les premières versions d'Android et de Windows Phone... ça viendra certainement prochainement mais pour l'instant c'est relou.
  • J'aurais aimé pouvoir configurer mon moteur de recherche et plus globalement retrouver un Firefox similaire à celui d'Android. Le navigateur est vraiment basique (même s'il marche très bien).
  • Il n'est pas possible de télécharger des fichiers sur une page web : ebook, mp3, etc. Visiblement c'est corrigé en version 1.4
  • Les images des MMS ne sont pas compressés à l'envoi. J'ai peut-être raté un truc mais il n'est donc pas possible d'envoyer une photo car l'OS de fournit pas de moyen de les compresser.
  • Quelques fonctionnalités "avancées" que j'aurais aimé trouver : la synchronisation des contacts avec CardDAV, une gestion des Todo en CalDAV, l'affichage du prochain rendez-vous sur l'écran de verrouillage.
  • Un détail qui me perturbe : le clavier qui présente toujours ses lettres majuscules même lorsqu'il écrit en minuscules.

Conclusion

Ma migration est un succès ! Je suis très satisfait du rapport qualité/prix du tout, je suis attaché à mon nouvel OS, et même s'il présente aujourd'hui quelques défauts de jeunesse, je suis convaincu qu'il peut rejoindre les grands.

zte-open-c.jpg

Firefox OS 2.2 - le coup de foudre

Article initialement posté sur Diaspora* après environ deux mois d'utilisation.

Il y a à peu près un mois, je faisais un retour sur mon ZTE Open C avec le Firefox OS 1.3 d'origine. Voilà presque deux semaine que je suis passé en version 2.2.0.0-prerelease, c'est à dire que concrètement je compile régulièrement la toute dernière version disponible dans la branche master sur GitHub. (Note : compiler n'est plus nécessaire grâce à l'arrivée de versions communautaires.)

Sur la partie hardware, rien n'a changé, le téléphone physique est toujours le même. Je vais donc mettre à jour mon retour sur la partie software.

Les plus

  • L'interface, en gardant ses fondamentaux de simplicité, s'est nettement améliorée sur le plan cosmétique. Sur certaines applications ça ajoute de réelles améliorations d'usage (le calendrier par exemple indique bien plus clairement les événements à l'aide de petites pastilles). Sur d'autres, comme les contacts ou les SMS, c'est simplement le look qui a changé.
  • Les favoris et les applications ont fusionné, ce qui me semble sur le fond plus cohérent. Un favori affiché est donc toujours affiché sur l'écran d'accueil, et ouvre d'ailleurs désormais un véritable navigateur, et non plus un navigateur allégé comme avant.
  • On trouve une foultitude de petits détails qui rendent l'utilisation au quotidien plus agréable : une icône pour appeler directement un contact depuis les SMS, la date de fin d’événement qui s'ajuste en fonction de la date de début, la possibilité de définir des "contacts d'urgence" appelables même si le téléphone est verrouillé, la navigation d'une appli à l'autre en glissant le doigt depuis les bords latéraux de l'écran (surtout pratique pour faire l'aller retour entre deux applis), ...
  • L'EAP SIM fait son apparition ! (Absolument essentiel pour les gens chez Free mobile qui veulent se connecter aux réseaux freewifi_secure)
  • J'aime bien le nouvel écran d'accueil en un seul écran (contre les bureaux virtuels avant). Je sais que tout le monde n'accroche pas, mais pour moi ça correspond très bien à mon besoin d'autant qu'on peut créer des séparations. Je pousse toutes les applications fréquemment utilisées en haut et voilà. Du coup, je trouve ça très fluide : tout est sous les doigts, pas besoin d'aller et venir dans les écrans à la recherche d'un élément. Après, je viens de compter, je n'ai que 42 (véridique!) icônes. Pour gérer 200 icônes c'est pas forcément top... à voir (la toute dernière version compilée apporte l'App grouping qui permet de replier des sections sur la page d'accueil).
  • Plein de bugs corrigés : on peut télécharger des fichiers, la 13ème icône s'affiche bien, mes dossiers IMAP s'affichent, etc.
  • Je ne sais pas si c'est psychologique mais je trouve les photos mieux qu'avant. Je pense que le traitement qui leur est appliqué est meilleur, même s'il écrase un peu les textures.
  • Certains choix m'ont étonnés de prime abord, mais je m'y suis fait. Par exemple on n'a plus de couleur sur la batterie. J'aimais bien la voir changer de couleur en m'indiquant la charge... mais bon, tout compte fait, voir l'icône se vider suffit. (Note : elle s'affiche toujours en rouge lorsqu'elle est presque vide.)
  • Et on ajoute à ça tout ce que j'avais déjà apprécié, cf. mon article précédent
Les moins
  • Plus d'indicateur de notifications ? Là dessus je pense que j'ai raté quelque chose car je ne comprends pas pourquoi, et clairement ça me fait suer. (Note : en fait les icônes de notification ont été remplacées par une petite barre bleue tout en haut de l'écran qui laisse suggérer qu'un message est à lire. C'est discret et on s'y fait bien !)
  • Même si on commence à trouver des options avancées pour configurer son moteur de recherche (entendez par là choisir entre Yahoo, Google et Bing), on est encore loin d'un navigateur comme je l'aimerais : moteur de recherche personnalisable, gestion de la synchronisation avec PC, extensions, etc.
  • La branche 2.2 dispose aussi de quelques bugs. Je mets ça dans les points négatifs mais en même temps, je joue avec le feu à compiler cette version, et je suis épaté par la stabilité globale du truc pour une branche qui se veut plutôt bleeding edge. Voici quelques exemples d'anomalies que j'ai rencontrées mais qui sont en général parties à la compilation suivantes : téléphone qui devient lent et qu'il faut redémarrer toutes les 4 à 6 heures, écran de déverrouillage qui s'affiche mal, Wi-Fi qui ne veut plus accrocher, sonnerie de téléphone qui refuse de se configurer, écran qui ne s'allume plus en appuyant sur le bouton mais qui s'allume à la réception d'un appel, ... (Note : tous ces points sont corrigés depuis... mais vous en trouverez d'autres comme l'agenda qui ne se synchronise plus en CalDav.)

Conclusion

Pour conclure, j'ai fait le saut sur cette version et je ne le regrette en rien ! Je n'y voit que du bon, et à condition de ne pas avoir peur de recompiler et de pouvoir vivre quelques jours avec une anomalie, je recommande cette version. La piste 2.1 (voire 2.0) est peut-être aussi une très bonne solution pour avoir plus de stabilité. Je n'ai pas testé...

Je félicite de toute cœur toute l'équipe de Mozilla, les choses bougent super vite (la 1.3 était stable en janvier et je suis épaté par le chemin parcouru depuis) et le rendu final époustouflant. Quand je repense que mon téléphone m'a coûté une cinquantaine d'euros et que je vois ce qu'il fait, j'ai du mal à imaginer payer quatre à vingt fois plus pour une autre solution.

firefox-os.png

Conclusion finale

Firefox OS est un super OS ! Le système est léger, agréable à utiliser, sans fioritures et puissant au demeurant.

Grâce à son aspect libre, des version communautaires sont disponibles pour toutes les versions du ZTE Open C que vous trouverez en France. Pour un téléphone à un prix très raisonnable, vous pouvez donc utiliser la version constructeur (1.3), où basculer sur les version 2.0, 2.1 et 2.2 pour une expérience utilisateur encore plus riche.

En mon sens la 2.1 est probablement le bon choix actuel si vous cherchez un compromis stabilité-fonctionnalités, mais la version 2.2 est ma version favorite : copier-coller, privacy panel, Firefox Hello, ... Le système murit et entre dans la cour des grands ! Ne vous en privez pas !

Mozilla nous a encore sorti un produit exceptionnel. Longue vie à Firefox OS !

lundi 22 décembre 2014

Des mises à jour communautaires de Firefox OS pour le ZTE Open C
Smartphone

zte-open-c.jpg

Le ZTE Open C est le premier téléphone sous Firefox OS à être arrivé en France. Malheureusement le constructeur le met peu à jour et il reste donc "bloqué" dans une version 1.3 qui aura un an en janvier. Un an, c'est énorme par rapport à la vitesse à laquelle évolue Firefox OS qui est encore très jeune.

Heureusement, la communauté est venue à notre secours et diffuse depuis bientôt un mois des builds communautaires pour le ZTE Open C qui suivent un rythme régulier de mises à jour (entre mensuel et journalier selon les versions).

Ces versions communautaires étaient réservées aux versions françaises du ZTE Open C. Les versions EU achetées sur eBay ne sont aujourd'hui plus en reste puisque des builds communautaires sont aussi disponibles pour le ZTE Open C EU depuis peu.

Builds_communautaires_Firefox_OS.png

Vous pouvez donc désormais tenir à jour votre ZTE Open C, quelque soit son origine, en version 2.0, 2.1 ou 2.2.

  • La 2.0 est une version "beta", c'est à dire la version actuellement en test avant de basculer en version officiellement stable. C'est une bonne version si vous utiliser votre ZTE Open C en téléphone principal et que vous n'avez pas de solution de secours.
  • La 2.1 est une version plus récente, parfois moins stable que la 2.0, mais un bon compromis si vous voulez un système plus frais. Les personnes ayant des mails chez OVH, par exemple, pourront y accéder avec cette version alors que le client mail de la 2.0 n'y accède pas. C'est a mon avis un très bon choix de version, mais prévoyez une solution de secours en cas de bug bloquant.
  • La 2.2 est la version la plus récente qu'il est possible de trouver, et pour ainsi dire bleeding edge. Vous bénéficiez des toutes dernières nouveautés de Firefox OS, mais vous risquez aussi de vous confronter régulièrement à des bugs. Ne vous y aventurez qu'en connaissance de cause.

Je tiens à remercier chaleureusement dattaz et quentinp qui ont travaillé sur ce sujet. Je suis certain qu'il y a d'autres acteurs clef, mais c'est ces derniers que j'ai pu côtoyer dans cette aventure.

mercredi 17 décembre 2014

Renommer le compte par défaut sur un Raspberry Pi
Geek

J'ai vu pas mal de personnes qui suggéraient, après l'installation d'un Raspberry Pi, de créer un nouveau compte puis de désactiver le compte pi utilisé par défaut. Le principal argument est de lutter contre des attaques sur le serveur (connaître un nom d'utilisateur c'est déjà un avantage pour l'attaquant ;))

Il existe une solution plus simple qui consiste à renommer le compte pi.

Attention, effectuez les étapes suivantes si vous les comprenez et que vous savez comment dépanner votre serveur en cas de problème.

Nous partirons du principe que vous voulez le nom bibi, mais vous pouvez (devez !?) adapter :

  1. Activez le compte root qui est activé par défaut en lui renseignant un mot de passe : sudo passwd root
  2. Déconnectez vous (il ne faut plus que l'utilisateur pi soit connecté à la machine). Utilisez éventuellement slay pi.
  3. Connectez-vous en root et renommez votre utilisateur usermod -l bibi pi
  4. Changez le home de votre utilisateur fraichement renommé : usermod -m -d /home/bibi bibi
  5. Déconnectez-vous de votre session root
  6. Connectez-vous en tant que bibi (avec le mot de passe que vous utilisiez avec pi)
  7. Désactivez de nouveau le compte root, ce qui vous permet de vérifier par la même occasion que vous avez bien les droits sudo : sudo passwd -l root.

Je tiens cette astuce de cet article

"dmesg -w", vos messages système sous les yeux à tout moment
Geek

J'ai découvert au hasard dans la page de manuel de dmesg qu'il existait désormais une option -w (au moins à partir de Debian Jessie) qui permet d'afficher les messages du kernel dès qu'ils sont disponibles. C'est pratique pour suivre les logs système sans avoir à jouer avec tail.

lundi 15 décembre 2014

Un éditeur Markdown dans ownCloud
Geek

J'ai découvert qu'il existait un éditeur Markdown pour ownCloud[1][2].

markdown-editor-owncloud.png

Cette extension fait plutôt bien son travail et permet d'éditer rapidement et facilement des fichiers en syntaxe Markdown directement depuis un serveur ownCloud. Il manque quelques fonctionnalités (comme le fait de faire défiler automatiquement la prévisualisation lorsqu'on défile le texte original) mais c'est déjà très utilisable.

L'extension est diffusé sous licence Affero General Public License, une licence libre qui protège mieux le contenu des applications web hébergées que la licence GPL.

Notes

[1] Markdown est une syntaxe de type "Wiki" qui permet d'écrire des fichiers texte qui peuvent ensuite être affichés de manière enrichie (avec des titres, des sous-titres, du gras, des images, etc.). Markdown a - je trouve - le gros avantage de rester très lisible même en format texte brut.

[2] ownCloud est un cloud personnel qui permet d'héberger sur internet des fichiers, un agenda, des contacts, des fils RSS, etc. C'est donc une excellente alternative à tout une tripotée d'otuils (Dropbox, Google Agenda, le DL de Free, Netvibes, ...) qui permet de mieux garder le contrôle de ses données.

dimanche 26 octobre 2014

Interview du chanteur Antoine

Mon petit coup de coeur du week-end c'est cette interview du chanteur Antoine qui montre que, contrairement à ce que je pouvais penser (pour l'avoir beaucoup entendu dire), il ne vit pas de ses rentes mais a bien choisi un mode de vie qui semble finalement accessible à toute personne motivée.

Merci à Cyrille sur Framasphere* pour cette découverte.

vendredi 24 octobre 2014

Zim : une solultion libre pour remplacer OneNote ?
Logiciels, sites et outils

Ma quête pour un remplaçant libre de Microsoft OneNote touche à sa fin, j'ai trouvé mon Graal. J'ai nommé Zim - A Desktop Wiki.

Zim répond parfaitement à mon besoin !

Besoin de base

zim.pngMon besoin principal c'est la prise de notes avec environ 1000 notes par an.

Zim fait ici dans la simplicité : chaque note est en fait un fichier texte que l'on retrouve sur le disque dur. Si l'interface propose une approche de type traitement de texte (WYSIWYG quoi...), le fichier texte lui est enregistré en syntaxe Wiki (la même syntaxe que Dokuwiki). Les sous-pages sont enregistrées dans un dossier du nom de la page maîtresse. C'est simple et c'est efficace !

Du coup c'est parfait : même si Zim n'est pas installé, toutes les notes restent facilement consultables et éditables. Pour aller plus loin même, si je synchronise mon dossier de prises de notes avec un dossier WebDAV, en utilisant ownCloud par exemple, je peux facilement consulter mes notes depuis le web et les éditer.

Enfin, je n'ai pas peur que la volumétrie devienne un problème car au pire j'aurai le moteur de recherche de mon explorateur ou un bon coup de grep. Je n'ai pas non plus peur qu'une anomalie dans l'outil corrompe son système de stockage et que je perde toutes mes données.

Les autres besoins

J'avais deux autres besoins.

Sans sauvegarde explicite

C'est le cas ! L'outil enregistre automatiquement les modifications sur une page. On peut facilement osciller entre plusieurs pages sans jamais être interrompu par des popups demandant l'enregistrement. L'outil garde d'ailleurs le "fil d'Ariane" des dernières pages consultées ce qui rend les allers-retours simples. (Ils sont aussi possible avec Alt+flèche, comme dans OneNote)

Avec moteur de recherche et avec organisation hiérarchique ou tags

Je voulais pouvoir retrouver rapidement voire exporter tous les articles d'un sujet : c'est le cas ! Les tags se déclarent très facilement en insérant un @ devant le mot clef. L'export d'une section peut se faire dans plusieurs formats : HTML, Markdown, … et on peut même coder ses propres formats d'export. J'avoue ne pas avoir regardé si on pouvait exporter le résultat d'une recherche, mais c'est pas un besoin récurrent pour moi.

Les bonus

  • C'est multiplateforme, ce qui est toujours un gros plus selon moi.
  • On peut ajouter des pièces jointes à une note. En toute logique la pièce jointe se place dans un dossier du même nom que la note.
  • Le projet vit toujours : environ 2 versions par an depuis 2009.
  • L'outil semble sans limites : on peut gérer des listes de To-Do, un journal, y mettre des tonnes de plugin, ... J'ai l'impression que j'arriverai toujours à trouver une solution à mes éventuels problèmes.

Les moins

Le moins plutôt, c'est qu'insérer un tableau n'est pas trivial (il faut passer par LaTeX ou OpenOffice) alors que j'en suis super friand dans mes prises de notes. C'est pas grave, je vais m'y faire... :)

Je ne désespère pas de voir la fonctionnalité arriver car c'est l'une des plus demandées, mais c'est visiblement complexe à implémenter.

Conclusion

Me voilà heureux ! OneNote ne me fait plus briller les yeux, et j'ai enfin une solution de prises de notes que je pourrai utiliser sans avaler mon orgueil de libriste convaincu.

Pour en savoir plus sur Zim, je trouve que cet article est pas mal.

vendredi 17 octobre 2014

Humble Mozilla Bundle : des jeux dans votre navigateur
Jeux

humble_mozilla_bundle.png

Je voulais partager mon coup de cœur du moment : le Humble Mozilla Bundle.

Le concept du Humble Bundle est simple : vous payez le prix que vous voulez pour un "pack" d'éléments disponible pendant un temps limité. Tantôt des jeux, tantôt des livres, tantôt des BD, etc. Votre contribution est répartie entre les auteurs, des œuvres de charité et le site Humble Bundle selon les critères de votre choix. Vous récupérez ensuite votre pack sans verrou numérique (DRM) et vous en disposez donc librement (Entendez par exemple que vous pouvez, par exemple, le prêter à des amis ou l'utiliser sur plusieurs supports. Vous n'êtes donc pas "prisonniers" d'un éditeur ou d'un service).

Le Humble Mozilla Bundle est un ensemble de jeux qui fonctionnent directement dans votre navigateur ! Et oui, pas de flash, pas de plug-in, simplement le navigateur Firefox. Je ne joue plus vraiment mais j'ai donné pour ce bundle car je trouve le principe excellent et le résultat très réussi. Ça me montre à quel point les applications web sont en train de s'enrichir et rattraper les applications lourdes.

Mon coup de cœur particulier est le jeu Osmos, un univers tout reposant, une petite musique d'ambiance, et un gameplay très sympa qui consiste à projeter un petite cellule dans l'espace pour aller manger les cellules plus petites qu'elles (et en évitant les plus grosses). J'accroche bien !

osmos.png

samedi 5 janvier 2013

Trouver la boite aux lettres la plus proche de chez soi
Logiciels, sites et outils

La poste Un petit service pratique de la Poste que je ne connaissais pas : trouver la boite aux lettres la plus proche de chez soi.

Ça marche bien et c'est pratique !

mercredi 5 septembre 2012

Migrer de Palm Zire vers Android : l'agenda
Smartphone

Premier volet de ma migration de Palm vers Android avec la réponse à deux questions :

  • Comment récupérer son agenda de Palm dans un smartphone Android ?
  • Quel logiciel utiliser pour avoir un agenda efficace ?

Export de l'agenda Palm et import dans Android

Palm DesktopPour cette étape j'ai trouvé l'outil Palm2CSV / Palm2iCal.

Cet outil en ligne permet de convertir une archive d'agenda Palm (extraite de Palm Desktop) en un fichier iCal plus standard. En particulier, l'outil propose un export dans un format directement utilisable par Google Calendar.

Deux solutions s'offrent alors à vous :

  • importer cet iCal dans votre agenda Google Calendar et vous reposer ainsi sur Google pour la gestion de votre agenda et la synchronisation avec votre smartphone ;
  • importer cet iCal directement sur votre smartphone à l'aide d'un outil comme iCal Import/Export qui permet de lire un fichier iCal pour peupler un calendrier.

Dans un prochain article, j'expliquerai pourquoi j'ai choisi la deuxième solution et comment j'ai mis en place une synchronisation avec un serveur ownCloud.

Quel logiciel de gestion d'agenda sur Android ?

aCalendar widget Honnêtement j'ai testé pas mal d'outils (à condition qu'ils aient une version gratuite) et j'ai trouvé aCalendar très efficace.

Déjà aCalendar propose trois modes de visualisation : au jour, à la semaine et au mois. Les trois sont parfaitement exploitables et affichent un maximum d'information. C'est loin d'être le cas d'autre outils ou du calendrier intégré dans ma version d'Android.

aCalendar propose aussi des widgets efficaces, dont un qui présente une visualisation de la journée courante qui me convient tout à fait.

On peut dire que la navigation dans l'agenda est peu intuitive de prime abord, mais elle s'avère diablement efficace.

Voici quelques exemples :

  • un glissement latéral permet de basculer entre plusieurs vues (jour, semaine et mois)
  • un glissement vertical permet de défiler dans le temps en fonction de la vue courante (jour, semaine et mois)
  • un glissement vertical à deux doigts permet de défiler plus rapidement (par semaines dans la vue jour, par mois dans la vue semaine, et par année dans la vue mois)
  • pour aller plus loin, l'origine de votre glissement latéral influe sur le résultat : ainsi si d'une vue annuelle je glisse mon doigt latéralement en partant du 5 septembre, je vais tomber sur la vision détaillée du 5 septembre, ou sur la vision de la semaine du 5 septembre (selon le sens de mon mouvement).

Compliqué à la lecture ? En pratique c'est vraiment un mode de navigation très fluide qui permet d'aller à un peu près n'importe quelle date en quelques mouvements.

Après quelques jours d'expérimentation d'aCalendar, j'ai même acheté l'agenda aCalendar+. Mon achat avait surtout pour motivation de supporter le projet car la version gratuite est parfaitement utilisable sans frustration.

J'ai aussi eu l'occasion d'échanger avec le développeur suite à un problème d'affichage sur mon petit écran, et il s'est montré très réactif.

Bref, du bonheur et plus rien à envier à mon Palm sur le plan de l'agenda. Migration d'agenda : succès total !

vendredi 3 août 2012

Script simple de backup sous Windows
Logiciels, sites et outils

Sous Linux j'ai déjà indiqué utiliser "rsync" pour faire mes sauvegardes (et même "cp -xa" quelques années auparavant).

Sous Windows, j'ai deux méthodes.

Méthode 1, sauvegarde simple

J'utilise cette méthode pour sauvegarder les documents de mon PC du boulot sur une clef USB :

Echo off
Echo La sauvegarde va commencer… branchez votre clef !
pause
Echo .  1/3 - Sauvegarde des document
xcopy C:\Users\moi\Documents E:\documents /s /e /y /h /f /d
Echo .  2/3 - Sauvegarde d autre chose
xcopy C:\mon\autre\dossier E:\autre /s /e /y /h /f /d
Echo .  3/3 - Sauvegarde finie. Merci !
pause

C'est basique mais ça marche bien… pensez à adapter à votre besoin !

Méthode 2, sauvegarde « incrémentale »

J'ai installé cette solution chez mon grand père qui avait besoin d'un bouton simple pour sauvegarder ses documents et ses courriels sur un deuxième disque tout en conservant un dossier par sauvegarde :

@echo off
echo La sauvegarde va commencer, fermez tous les programmes !
pause

echo.
echo.
echo La sauvegarde est en cours :

echo .  1/3 - Ajout d'un dossier de sauvegarde sur le disque j: (J:\sauvegardes\%date:/=-%)
j:
cd sauvegardes
md "%date:/=-%"

echo .  2/3 - Sauvegarde des documents (C:\Users\papy)
xcopy C:\Users\papy j:\sauvegardes\"%date:/=-%" /E /C /I /Q /B

echo .  3/3 - Sauvegarde des courriels (C:\Users\papy\AppData\Roaming\Thunderbird)
xcopy C:\Users\papy\AppData\Roaming\Thunderbird j:\sauvegardes\"%date:/=-%"\$_thunderbird /E /C /I /Q /H /B

echo.
echo.
echo La sauvegarde est finie.
pause

De nouveau, c'est basique mais ça marche. Oublions le cas du script déclenché à 23h59 qui pèterait probablement car de toutes façons, à 23h59, mon papy dort.

Voilà, faites de ces scripts ce que vous souhaitez : copiez-les, modifiez-les, donnez-les, jetez-les ou vendez-les (chiche !)…

mardi 10 juillet 2012

Migrer de Palm Zire vers Android
Smartphone

Samsung 3G+ Dual SIM sous AndroidEnviron 10 ans après l'achat de mon Palm Zire dont tout mon entourage finissait par se moquer, j'ai décidé de tourner la page. J'ai ainsi remplacé mon Palm, mon téléphone perso et mon téléphone pro en un seul « smartphone », le Samsung Galaxy Y Duos GT-S6102 (deux cartes SIM).

Au global, je suis plutôt content même si je conserve quelques frustrations :

  • l'autonomie !!! Mon Palm tenait des mois et s'allumait en un rien de temps. Mon téléphone ne tient pas deux jours et met une petite minute à s'allumer une fois éteint ;
  • la recherche transverse : une des grosses forces de Palm était la recherche transverse qui d'un clic et en quelques secondes cherchait dans toutes les applications (contacts, agenda, notes, etc.). Sous Android il faut être plus organisé :) ;
  • l'omniprésence de Google que je ne chéris pas particulièrement (à cause de leur politique et leurs méthodes) et dont il est presque impossible de se débarrasser ;
  • la fragilité : 10 après l'avoir acheté, l'avoir fait tomber plein de fois, l'avoir transporté n'importe comment, mon Zire est toujours en parfait état. J'ai peu d'espoir de pouvoir dire un jour pareil de mon nouveau téléphone.

Les avantages sont aussi là, il faut l'avouer :

  • connectivité Internet pour rechercher des applications ou des informations sur internet ;
  • la synchronisation des contacts, de l'agenda, etc. en temps presque réel avec d'autres services ;
  • la mise à jour des applications centralisée ;
  • le tout-en-un (lecteur de musique, GPS, téléphone dual SIM, etc.) ;
  • l'appareil photo (certes pour dépanner uniquement) ;

Bref, je posterai dans cette catégorie les outils que j'ai retenu pour remplacer mon Palm, ainsi que mes coups de cœur, mes astuces et autre.

jeudi 7 juin 2012

Greenshot : la capture d'écran puissante, rapide et efficace
Logiciels, sites et outils

Greenshot est un outil libre très pratique pour la capture d'écran sous Windows :

  • Il permet de capturer l'écran, une fenêtre ou une zone en une seule combinaison de touches.
  • Un petit éditeur permet de retoucher rapidement l'image (mettre des flèches, des traits, du texte, déplacer le curseur de la souris, masquer du texte, …)
  • Certaines options, comme le fait d'enregistrer automatiquement la capture dans un fichier ou le fait d'inclure ou non le curseur dans la capture d'écran sont très pratiques.

Greenshot : d'une efficacité redoutable

Bref, j'ai découvert, j'ai testé, et je ne peux plus m'en passer…

samedi 21 avril 2012

Connexion Wifi très instable sous Linux
Geek

J'ai eu quelques soucis récemment sur deux PC suite à une mise à jour : ma connexion Wifi est devenue très instable, n'arrivant pas à « accrocher » le wifi ou se déconnectant en permanence.

Dans les logs (ou avec un dmesg) je retrouvais plein de fois la ligne :

 deauthenticating from 00:01:cb:3d:29:a3 by local choice (reason=3)

Visiblement le problème frappe pas mal de distributions (Debian, Fedora, Ubuntu, …) et on trouve pléthore d'explications sur internet : problèmes de gestion d'énergie de la carte wifi (power management), bug de NetworkManager, WPA2 mal supporté par le kernel, etc.

La solution qui a bien fonctionné pour moi, améliorant nettement la stabilité du wifi sur mes deux machines (sans toutefois empêcher quelques déconnexions intempestives) est de désactiver la gestion de l'IPv6 sur la carte Wifi.

Network Manager, configuration IPv6

Quand on recreuse les logs, on voit effectivement que la petite ligne suivante apparaissait aussi, comme pour donner un indice :

 no IPv6 routers present

En espérant que ça vous dépanne…

mardi 27 mars 2012

Exporter des mails de Lotus Notes vers Thunderbird
Geek

J'ai cherché pendant plusieurs semaines une solution pour exporter mes courriels de Lotus Notes vers Thunderbird. J'ai trouvé pas mal d'outils payants — que je n'ai donc pas testés — et un outil gratuit qui m'a donné de bons résultats.

Le principe est d'installer dans Notes un agent permettant l'export des mails, et un convertisseur dans le format MIME, standard dans la messagerie.

Je me suis trouvé confronté à deux difficultés en utilisant cet outil :

  • l'outil n'arrive pas à exporter les courriels dont le titre est trop long. J'ai donc légèrement adapté le code source de l'outil en changeant la variable OUTFILENAME dans l'agent d'export :
OUTFILENAME=expdir$ & “\” & Left$(subj,200) & ” – ” & doc.NoteID & “.eml”
  • l'outil faisait planter Notes lorsque je lui demandais de gros exports. Ceci est peut-être dû au fait que le PC sur lequel je l'ai fait tourner était une vraie charrette.

Bref, l'outil crée des fichier au format .eml qu'il suffit alors d'importer dans Thunderbird, par exemple en passant par l'extension ImportExportTools.

Voilà donc là une solution rapide et gratuite pour exporter ses messages Lotus Notes dans un autre logiciel ou simplement pour en faire une sauvegarde.

- page 1 de 121